Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

mardi 5 novembre 2013

Manger sainement… jusqu’à quel prix ?


Le sucre n’apporte rien de bon pour la santé
Le gras encore moins,
Et que dire de l’alcool…

Il faut couper dans les pâtes,
Se restreindre au niveau des glucides en général,
Éviter trop de viande rouge.

Ne pas être à la diète, surveiller son poids sans développer pour autant une obsession, et faire attention à son alimentation.

Qu’y a-t-il de mal là-dedans ?
Pourquoi prendre soin de sa santé serait nocif ?
En quoi ces différents comportements pourraient être nuisibles ?

Là, sont les questions.


Dans une société où l’on prône les saines habitudes de vie, il peut être très déroutant d’entendre différents messages et de développer des comportements sains en voulant leur adhérer. Qui plus est, il est d’autant plus facile de développer des comportements de contrôle alimentaire obsessifs.

Depuis le début des années 90, on parle de plus en plus d’orthorexie, ce nouveau trouble alimentaire pourtant non reconnu médicalement encore aujourd’hui. Le Dr Bratman, le premier à nommer ce trouble, élabore une liste de questions visant à déceler un possible trouble :

1.        Passez-vous plus de 3 heures par jour à penser à votre régime alimentaire ?
2.        Planifiez-vous vos repas plusieurs jours à l’avance ?
3.        La valeur nutritionnelle de votre repas est-elle à vos yeux, plus importante que le plaisir de le déguster ?
4.        La qualité de votre vie s’est-elle dégradée, alors que la qualité de votre nourriture s’est améliorée ?
5.        Êtes-vous récemment devenu plus exigeant(e) avec vous-même ?
6.        Votre amour-propre est-il renforcé par votre volonté de manger sain ?
7.        Avez-vous renoncé à des aliments que vous aimiez au profit d’aliments «sains» ?
8.        Votre régime alimentaire gêne-t-il vos sorties, vous éloignant de votre famille et de vos amis ?
9.        Éprouvez-vous un sentiment de culpabilité dès que vous vous écartez de votre régime ?
10.    Vous sentez-vous en paix avec vous-même et pensez-vous bien vous contrôler lorsque vous mangez sain ?

Répondre par l’affirmative à 4 questions ou plus décèle une possible orthorexie. Il est donc conseillé de consulter un professionnel de la santé.

Mais qu’est-ce que l’orthorexie ?

C’est l’obsession de manger sainement. Tout tourne alentour de la qualité des aliments. Les pensées reliées à la nourriture sont omniprésentes, la personne pense selon un mode de pensées rigide (sans nuance) et ressent de l’anxiété lorsque ses règles alimentaires ne peuvent être respectées.

Lorsqu’on tente de déceler un trouble alimentaire, il n’est pas rare que plusieurs comportements soient à la frontière entre le pôle sain et malsain. Que fait-on d’une personne qui s’entraîne à tous les jours pendant 60 minutes, qui mange régulièrement (3 repas par jour avec des collations) en faisant attention à la qualité de ses aliments, qui se restreint de malbouffe, incluant chips et chocolat, et se permet un ou deux verres d’alcool la fin de semaine ?

Où est la clé ? Où est la frontière ?
  • Plaisir de manger et de déguster (présent ou non)
  • Qualification donnée à la nourriture (est-elle une récompense, un droit, y a-t-il des classes d’aliments ; bon ou mauvais)
  • Activités sociales reliées à la nourriture (certaines sorties sont-elles évitées, causent-elles de l’anxiété)
  • Restriction cognitive ou calorique (présente ou non)
  • Règles alimentaires à respecter (présente ou non)
  • Souffrance vécue (culpabilité ou anxiété ressentie lorsque l’aliment est mangé)


Le 4 novembre dernier, RubyTFO présentait un reportage sur l’orthorexie pour lequel j’ai participé. Nous avons le plaisir de vous le partager ici. Si votre relation avec la nourriture vous inquiète, n’hésitez pas à contacter un professionnel de la santé. 

video

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire